altmarius

cultură şi spiritualitate

DES IMAGES DE SYNTHÈSE VOUS DÉVOILENT LE VISAGE DE PARIS AU MOYEN-AGE



« Le Louvre, l’Hôtel de Ville ou Notre-Dame présentaient des visages différents au Moyen Age. Voici des images de synthèse, signées Grez productions, qui permettent de découvrir la ville de Paris telle qu’on ne l’a jamais vue. »
 
 
 http://www.lumieresdelaville.net/2016/01/20/des-images-de-syntheses...

Le Palais de la cité


1501633-le-jardin-du-roi
 
Palais de la Cité dans sa version médiévale. Il fut la résidence des rois de France du Xe au XIVe siècles
 
La Sainte-Chapelle

La Sainte-Chapelle

Le plus grand bâtiment de l’île de la Cité, le Palais de la cité, accueille aujourd’hui le palais de Justice.
Son origine remonte à la conquête de la Gaule par les Romains en l’an 52 avant notre ère. D’abord palatium -palais pour le gouverneur de Lutèce-, il devient la résidence parisienne des rois mérovingiens après que les Francs aient envahi la Gaule.
 
Il faut attendre la fin du Xe siècle pour qu’un souverain s’y installe de façon permanente. Robert II le Pieux, le deuxième roi capétien, fait reconstruire le palais en l’agrémentant de la chapelle Saint-Nicolas et du « jardin du roi ».
 
Sous Louis IX, la chapelle est rasée et remplacée par la Sainte-Chapelle, destinée à accueillir les reliques du Christ rachetées à Baudouin de Constantinople. Le roi érige également la tour des Réformateurs. Cette salle de torture fut plus tard rebaptisée la « tour Bonbec ». La Grand’Salle de Philippe IV le Bel, jadis décorée de quarante-deux statues des rois, est aujourd’hui le hall d’entrée de la Conciergerie.
 
Sous Charles V le palais fut déserté par les rois et rebaptisé Conciergerie. La première horloge publique de Paris est installée sur sa façade, à l’angle du boulevard du Palais et le quai de l’Horloge. On peut encore admirer le joyau aujourd’hui.
 

Le pont au Change


le Pont au Change (qui existe toujours) et le Pont aux Meuniers devant la tour de l'Horloge du Palais de la cité
 
Sous le règne de Charles le Chauve, le Grand-Pont, par opposition au Petit-Pont, franchit le grand bras de la Seine entre l’île de la Cité et la rive droite. Reconstruit après une crue dévastatrice, il est rebaptisé le pont au Change et s’accompagne d’un deuxième pont tout proche, le Pont aux Meuniers.
 
A l’époque, à la manière du Ponte Vecchio de Florence, les ponts parisiens étaient habités et construits de sorte qu’il était parfois impossible de voir l’eau. Le pont au Change doit son nom aux boutiques de joailliers, d’orfèvres et de changeurs qui contrôlaient et régulaient les dettes des communautés agricoles pour le compte des banques en formant un front bâti.
 

Le petit châtelet


le Petit Châtelet qui, sur la rive gauche, contrôlait le passage sur le Petit-Pont
 
le Petit-Pont, qui existe toujours, et qui relie l'Ile de la Cité à la rive gauche

 
Les accès aux deux ponts qui reliaient l’île de la Cité aux berges de la Seine, furent protégés dès le IX° siècle par deux châtelets, d’abord en bois, puis en pierre. Le Grand Châtelet protégeait l’accès au Grand Pont (l’actuel pont au Change) et le Petit Châtelet protégeait l’accès au Petit-Pont.
 
Leur construction entre dans le cadre de la politique de protection de la ville menée par Charles le Chauve contre les incursions Normandes. Les remparts romains sont restaurés, les ponts fortifiés et leurs piles resserrées pour empêcher le passage des barques.
 
En 1369, sous Charles V, le petit châtelets est reconstruit tel un réel petit fort et sert plus tard de demeure au prévôt puis de prison d’État. C’est à cet endroit qu’étaient perçus, du temps de Louis IX, les droits d’entrée des marchandises qui arrivaient dans la cité.
 

L’Hôtel Dieu


L'Hôtel Dieu
 
L’Hôtel-Dieu est fondé en 651 et représente de ce fait le plus ancien hôpital de la capitale. D’abord lieu de charité, puis lieu de bienfaisance, il n’endosse sa fonction d’hôpital (pratique de la médecine, enseignement et recherche médicale), qu’à la fin du XIX° siècle.
 

La cathédrale Notre-Dame de Paris


1501556-plusieurs-couleurs-pour-notre-dame-de-paris
 
Les auteurs de cette image de synthèse précisent : « Notre-Dame était vraisemblablement polychrome mais l’on est hélas incapable aujourd’hui de déterminer de quelle manière. Les couleurs et les parties peintes ne sont donc ici qu’une vue d’artiste. »
 
Avant les travaux voulus par le baron Haussmann lors des transformations de Paris sous le Second Empire, la cathédrale ne possède pas de parvis. Sa mise en place engendrera la démolition de maisons à colombages datant du xve siècle, de l’église Sainte-Geneviève-des-Ardents, ainsi que de l’ancien Hôtel-Dieu. Les contours de ces bâtiments sont aujourd’hui matérialisés au sol par des pavés de couleur claire.
 

La Place de Grève


 
1501687-colombages-autour-greve
 
1501584-un-plus-petit-hotel-de-ville
 

La place de Grève, devenue en 1803 place de l’Hôtel de Ville, abrite la « maison aux piliers », siège de la municipalité parisienne. Cet espace de fêtes et d’exécutions abrite alors un port commercial important.
 
Sous le règne de François Ier, la « maison aux piliers » est substituée par un nouvel édifice conçu par l’italien Dominique Boccador: l’Hotel de Ville, achevé seulement en 1628. Devenu le siège de la préfecture de la Seine, il abritera le préfet Haussmann dès 1853, celui-là même qui modifiera la physionomie de la place.
 
 

Vizualizări: 153

Adaugă un comentariu

Pentru a putea adăuga comentarii trebuie să fii membru al altmarius !

Alătură-te reţelei altmarius

STATISTICI

Free counters!
Din 15 iunie 2009

201 state 

(ultimul: Mauritania)

Numar de steaguri: 263

Record vizitatori:    8,782 (3.04.2011)

Record clickuri:

 16,676 (3.04.2011)

Steaguri lipsa: 41

1 stat are peste 660,000 clickuri (Romania)

1 stat are peste 100.000 clickuri (USA)

1 stat are peste 40,000 clickuri (Moldova)

2 state au peste 20,000  clickuri (Italia,  Germania)

1 stat are peste 10.000 clickuri (Franta)

6 state au peste 5.000 clickuri (Olanda, Belgia, Marea Britanie, Canada, UngariaSpania )

10 state au peste 1,000 clickuri (Polonia, Rusia,  Australia, IrlandaIsraelGreciaElvetia ,  Brazilia, Suedia, Austria)

50 state au peste 100 clickuri

16 state au un click

Website seo score
Powered by WebStatsDomain

DE URMĂRIT

1.EDITURA HOFFMAN

https://www.editurahoffman.ro/

2. EDITURA ISTROS

https://www.muzeulbrailei.ro/editura-istros/

3.EDITURA UNIVERSITATII CUZA - IASI

https://www.editura.uaic.ro/produse/editura/ultimele-aparitii/1

4. PRINTRE CARTI

http://www.printrecarti.ro/

5. ANTICARIAT ALBERT

http://anticariatalbert.com/

6. ANTICARIAT ODIN 

http://anticariat-odin.ro/

7. TARGUL CARTII

http://www.targulcartii.ro/

8. MAGAZINUL DE CARTE

http://www.magazinul-de-carte.ro/

9. ANTICARIAT PLUS

http://www.anticariatplus.ro/

10. CARTEA DE CITIT

http://www.carteadecitit.ro 11. ANTICARIAT ON-LINE
http://www.carti-online.com/

12. ANTICARIATUL DE NOAPTE

 http://www.anticariatuldenoapte.ro/

13. ANTICARIATUL NOU

http://www.anticariatulnou.ro

14. ANTICARIAT NOU

https://anticariatnou.wordpress.com/

15. ANTICARIAT ALEPH

https://www.anticariataleph.ro/

16. ANTIKVARIUM.RO

http://antikvarium.ro

17.ANTIKVARIUS.RO

https://www.antikvarius.ro/

18. EDITURA ARGONAUT

https://www.editura-argonaut.ro/

19.EDITURA MEGA

https://edituramega.ro/

20. TIMBREE

www.timbree.ro

21. FILATELIE

 http://www.romaniastamps.com/

22 MAX

http://romanianstampnews.blogspot.com

23. STAMPWORLD

http://www.stampworld.com

24. LIBMAG

https://www.libmag.ro/oferta-carti-polirom/?utm_source=facebook-ads-7-99-polirom&utm_medium=banner-facebook&utm_campaign=7-99-polirom-facebook&utm_content=new-3

25. DAFFI'S BOOKS

https://www.daffisbooks.ro 26. MAGIA MUNTELUI

http://magiamuntelui.blogspot.com

27. RAZVAN CODRESCU
http://razvan-codrescu.blogspot.ro/

28.RADIO ARHIVE

https://www.facebook.com/RadioArhive/

29.NATIONAL GEOGRAPHIC ROMANIA

https://www.natgeo.ro/revista

30. SA NU UITAM

http://sanuuitam.blogspot.ro/

31. MIRON MANEGA
http://www.certitudinea.o

32. CERTITUDINEA

www.certitudinea.com

Anunturi

Licenţa Creative Commons Această retea este pusă la dispoziţie sub Licenţa Atribuire-Necomercial-FărăModificări 3.0 România Creativ

Note

Hoffman - Jurnalul cărților esențiale

1. Radu Sorescu -  Petre Tutea. Viata si opera

2. Zaharia Stancu  - Jocul cu moartea

3. Mihail Sebastian - Orasul cu salcimi

4. Ioan Slavici - Inchisorile mele

5. Gib Mihaescu -  Donna Alba

6. Liviu Rebreanu - Ion

7. Cella Serghi - Pinza de paianjen

8. Zaharia Stancu -  Descult

9. Henriette Yvonne Stahl - Intre zi si noapte

10.Mihail Sebastian - De doua mii de ani

11. George Calinescu Cartea nuntii

12. Cella Serghi Pe firul de paianjen…

Continuare

Creat de altmariusclassic Dec 23, 2020 at 11:45am. Actualizat ultima dată de altmariusclassic Ian 24.

© 2021   Created by altmarius.   Oferit de

Embleme  |  Raportare eroare  |  Termeni de utilizare a serviciilor